Historique et effectifs - 1

 

1903-1907 : Suite à la prospection réalisée par Fernand Kerforne une concession d'exploitation du site de Montbelleux recouvre une partie des territoires des communes de Luitré et Parcé (superficie : 482 hectares).

1903-1906 : Travaux de recherche du Puits Collet-Pintiaux aux Puits Surcouf. Les travaux de recherche occupent deux maîtres-mineurs et 80 ouvriers.

1916-1918 : Troisième période d'exploitation, desservie par trois puits. Le personnel comprend 42 mobilisés à l’étage, 97 au traçage, 90 prisonniers de guerre au fond ; 10 en surface.

07/04/1938 : Mutation de la concession à BRANDT.

1942-1944 : Quatrième période d'exploitation, un chevalement a été édifié sur le puit Surcouf (10/09/1942). En octobre 1942, l’effectif est de 300 hommes environ dont 30 allemands; il va osciller autour de 550 personnes.

1907-1908 : Première période d'exploitation du minerai (jusqu'à 204 ouvriers). A partir du 10/10/1908, les travaux sont interrompus en raison de la baisse des cours du Wolfram. En 1908, la mine emploie deux cent quatre ouvriers dont cent dix huit hommes au fond.

1910-1911 : Deuxième période d'exploitation, la société en nom collectif Gruzard-Clolus et Courtois sous la direction de M. BAYLE embauche 120 ouvriers jusqu’en 1911.

1916-1918 : Troisième période d'exploitation, desservie par trois puits. Le personnel comprend 42 mobilisés à l’étage, 97 au traçage, 90 prisonniers de guerre au fond ; 10 en surface.

07/04/1938 : Mutation de la concession à BRANDT.

1942-1944 : Quatrième période d'exploitation, un chevalement a été édifié sur le puit Surcouf (10/09/1942). En octobre 1942, l’effectif est de 300 hommes environ dont 30 allemands; il va osciller autour de 550 personnes.